Il l’a dit Carlos Ghosn, ex-PDG de Renault Nissan « Pourquoi me punit-on avant de me déclarer coupable ? »

Écrit parsur 9 mars 2019

Il l’a dit

Carlos Ghosn, ex-PDG de Renault Nissan

« Pourquoi me punit-on avant de me déclarer coupable ? »

L’a-t-il fait ? Le 31 janvier, l’ex PDG de Renault Nissan posait cette question lors de sa surréaliste interview aux Echos, depuis sa prison de Kosuge. « Oui, je suis fort, mais je suis fatigué de tout cela », ajoutait le patron déchu.

Un mois plus tard, Junichiro Hironaka, le facétieux et expérimenté nouvel avocat de Carlos Ghosn, a obtenu sa libération sous caution. Un premier succès de taille pour « le rasoir », surnom de ce défenseur à l’origine des plus spectaculaires acquittements des vingt dernières années. Le procureur a interjeté appel, mais a été débouté par la cour d’appel. Pour sortir de prison, Carlos Ghosn doit encore déposer la caution de 1 milliard de yens (7,9 millions d’euros), et se soumettre à des conditions drastiques : filmé 24 heures sur 24, tracé informatiquement, demeurant dans les bureaux de son avocat durant la semaine, avec interdiction de quitter le Japon…

Et le procureur peut encore tirer de sa manche un nouveau chef d’accusation pour le renvoyer à Kosuge. Mais quel changement, alors que, durant sa détention, il lui était interdit de parler, se lever ou s’allonger, et qu’il dormait devant une caméra, la lumière allumée depuis 107 jours ! En attendant son procès, qui devrait avoir lieu « pendant l’automne », selon son avocat, l’ex-détenu a déclaré, après quelques mots pour sa famille et ses amis : « Je tiens à remercier les associations et les militants des droits de l’homme qui luttent pour le respect de la présomption d’innocence et la garantie d’un procès équitable. Je suis innocent et résolument déterminé à me défendre vigoureusement contre ces accusations sans aucun fondement. »

Selon challenges


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Piste actuelle

Titre

Artiste

Background